PortailAccueilGalerieAdoptionsS'enregistrerConnexionContactez nous...

Partagez | 
 

 Chiens et chats : un marché saturé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Forum
>> Gestion du forum <<
>>  Gestion du forum
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 12
Localisation : Amiens (80)

MessageSujet: Chiens et chats : un marché saturé...   Ven 17 Nov - 12:56

Chiens et chats : un marché saturé par une reproduction démesurée

Dans les élevages de dimension industrielle, les chiennes et les chattes sont contraintes de se reproduire à chaque période de chaleur, sans aucun état d’âme pour leur santé. Les chiots et les chatons, comme leurs parents, sont élevés sans contact suffisant et positif avec les humains. Vivant en chenil, ils ne connaissent ni les bruits, ni les odeurs de la maison. Ceci génère de nombreux troubles du comportement (anxiété, hyperactivité, malpropreté, aboiements…) ingérables par leurs futurs propriétaires. C’est la cause de très nombreux abandons et euthanasies.

La sélection des reproducteurs est rarement raisonnée dans les élevages industriels : il s’agit avant tout de produire des animaux en quantité, pas nécessairement en qualité. Tant pis pour les tares physiques et les problèmes psychologiques ! Ces élevages approvisionnent les animaleries en chiens de races à la mode : après les westies et les labradors, les rottweilers et les bull terriers ont saturé le marché des boutiques d’animaux. Ceci implique que les marchands de chiens changent régulièrement de reproducteurs pour satisfaire les envies des acheteurs. Les animaux des races passées de mode sont alors euthanasiés : entretenir un chien qui ne produit pas n’est pas rentable.

Pas seulement en France

De nombreux chiens et chats vendus en animalerie ou par des pseudo-éleveurs entrent illégalement en France. Il sont importés par des courtiers à partir d’élevages situés principalement en Europe de l’Est. Séparés trop jeunes de leur mère, pas vaccinés ou alors trop tôt, ces animaux connaissent un fort taux de mortalité. Ceux qui survivent pour être vendus sont souvent malades ou atteints de malformations (dysplasie de la hanche…). Or, les familles ne sont pas préparées à accueillir un animal présentant de tels symptômes.

Élevages familiaux pas toujours synonymes de qualité

Ce n’est pas parce que des chatons ou des chiots sont élevés par des particuliers que leurs futurs propriétaires ont la garantie d’avoir un animal sain et équilibré. Une chienne de chasse qui vit au fond du jardin dans un petit enclos, un dogue argentin élevé dans une cave de cité de banlieue, un caniche qui reste seul dix heures par jour dans une cuisine subissent de mauvais traitements de par leurs conditions de vie. On peut avoir des doutes sur les motivations des propriétaires qui les font se reproduire (appât du gain ? vantardise auprès des copains ?). Il est en tout cas certain que les chiots issus de tels animaux ne seront pas élevés dans de bonnes conditions et ne deviendront pas d’agréables compagnons. Ils risquent fort de développer de graves troubles du comportement.

Portées non désirées

La cohabitation de mâles et de femelles non stérilisés et l’inattention de certains propriétaires lorsque les chiennes et les chattes sont en chaleur aboutissent à la naissance de dizaines de milliers de chiots et chatons non désirés, auxquels il est difficile de trouver un bon foyer. Les petits sont alors euthanasiés à la naissance ou connaissent un placement forcé chez des proches ou par le biais de petites annonces (aucun contrôle de la « qualité » du futur propriétaire n’est alors possible).

Les petits animaux de compagnie aussi

Les rongeurs, oiseaux, poissons, furets, amphibiens, insectes… appelés à tort Nac (nouveaux animaux de compagnie)* maintenus en captivité se reproduisent malheureusement de façon démesurée. Ils sont souvent confondus avec des jouets par leurs propriétaires - enfants comme adultes -, qui laissent vivre ensemble mâles et femelles. Ils sont possédés en France en nombre déraisonnable : leur entretien derrière des barreaux demande un temps que des personnes travaillant toute la journée ne peuvent leur accorder pour les rendre heureux.

* soit ce ne sont pas des animaux de compagnie mais des animaux sauvages (chiens de prairie, mygales, serpents…) qui doivent rester dans leur milieu naturel, soit ils ne sont pas « nouveaux », le rat par exemple est domestiqué depuis longtemps.

_________________

- Association des Chathuttes -
- Protection Féline Amiénoise -

Membre fondateur du Forum des Chathuttes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.chathuttes.com
 
Chiens et chats : un marché saturé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RESTO DU COEUR / pour CHIENS & CHATS !
» Blog pour les vieux chiens et chats
» Chiens et chats protègent nos petits des allergies !
» Chiens et chats torturés et dépecés vivant en Asie
» Chiens et chats exploités pour leur fourrure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association des Chathuttes :: Vous et Nous :: => Informations générales en vrac.-
Sauter vers: